Jeudi 07 mai

Pendant le mois de Marie, nous prions le chapelet en famille !

Mémoire de Saint Stanislas, évêque de Cracovie et martyr

Intentions de prière

  • Il semblerait que la Pentecôte puisse être fêtée à l’église…Deo gratias ! Prions encore pour la reprise la plus rapide possible des messes publiques.
  • Pour Hermine, nouvelle petite paroissienne, née lundi !
  • Pour le père d’une ancienne paroissienne, toujours dans un état critique.
  • Pour les futures mères de notre paroisse.

Prière du matin

Regina Cæli, laetare, alleluia, quia quem meruisti portare, alleluia. Resurrexit, sicut dixit, alleluia. Ora pro nobis Deum, alleluia.  



V. Gaude et laetare, Virgo Maria, alleluia. R. Quia surrexit Dominus vere, alleluia.  


Oremus : Deus, qui per resurrectionem Filii tui, Domini nostri Jesu Christi, mundum laetificare dignatus es, praesta, quaesumus, ut per ejus Genitricem Virginem Mariam, perpetuae capiamus gaudia vitæ. Per eumdem Christum Dominum nostrum. Amen
Reine du Ciel, réjouissez-Vous, alléluia car Celui que Vous avez mérité de porter dans Votre sein, alléluia est ressuscité comme Il l’a dit, alléluia Priez Dieu pour nous, alléluia.  

V. Soyez dans la joie et l’allégresse, Vierge Marie, alléluia. R. Parce que le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.  

Prions : Dieu, qui, par la Résurrection de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, avez bien voulu réjouir le monde. Faites-nous parvenir, par la prière de la Vierge Marie, sa Mère, aux joies de la Vie éternelle. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

Méditation de saint Jean-Paul II sur le Rosaire

« Certains contestent le rosaire. Ils disent : c’est une prière infantile, superstitieuse, qui n’est pas digne de chrétiens adultes. Ou bien : c’est une prière qui tombe dans l’automatisme et qui se réduit à une répétition hâtive, monotone et ennuyeuse de « Je vous salue Marie ». Permettez-moi de vous livrer quelques impressions à ce sujet, en tant que pasteur. La première : la crise du rosaire vient dans un second temps. Elle est précédée aujourd’hui par une crise de la prière en général. Les gens sont entièrement absorbés par leurs intérêts matériels ; on ne pense plus guère à l’âme ; le bruit a envahi notre existence. Macbeth pourrait répéter : « J’ai tué le sommeil, j’ai tué le silence ! ». Nous avons bien du mal à trouver un petit moment pour la vie intérieure et pour la « dulcis sermocinatio » la douce conversation avec Dieu. (…) Deuxième impression : quand on parle de « chrétiens adultes » en prière, on exagère parfois. Personnellement, quand je parle seul à seul avec Dieu ou avec la Vierge Marie, plus qu’un adulte, je préfère me sentir comme un enfant. La mitre, la barrette, l’anneau disparaissent ; j’envoie en vacances l’adulte et l’Évêque, ainsi que le port grave, posé et pondéré, pour me laisser aller à la tendresse spontanée de l’enfant devant son papa ou sa maman. Être – au moins pendant quelques demi-heures – devant Dieu ce que je suis en réalité, avec ma misère et avec le meilleur de moi-même : je laisse surgir du fond de mon être l’enfant d’autrefois, qui veut aimer le Seigneur, et qui sent parfois le besoin de pleurer pour que lui soit accordée la miséricorde. Tout cela m’aide à prier. Le rosaire, prière simple et facile, m’aide parfois à redevenir un enfant, et je n’en ai pas honte du tout. »

Petit mot spirituel : Commentaire de la petite histoire du soir

Ce qui suppose de l’avoir écoutée d’abord…!

Prière du soir

La petite histoire du soir : Isidore Bakanja

Regina Caeli, verset et oraison comme ce matin.

Prières d’intercession

Le Christ est ressuscité d’entre les morts et Il siège à la droite du Père. Adressons-Lui notre prière : Ô Christ, vivant à jamais, exauce-nous.

Souvenez-vous, Seigneur, de tous ceux qui sont consacrés  à votre service : qu’ils offrent à votre peuple l’exemple d’une vie sainte. Ô Christ, vivant à jamais, exauce-nous.

Accordez aux gouvernants un esprit de justice et de paix : que nous vivions en paix dans la cité des hommes. Ô Christ, vivant à jamais, exauce-nous.

Apportez le salut tous les jours de notre vie ; rendez féconde la terre pour secourir les pauvres. Ô Christ, vivant à jamais, exauce-nous.

Christ Sauveur, lumière du monde, vous avez appelé à la vie toute créature jusqu’alors soumise à la corruption : accordez à nos frères défunts la lumière sans déclin. Ô Christ, vivant à jamais, exauce-nous.

A demain !

Vous avez aimé cet article ?

Share on facebook
Partagez sur Facebook
Share on twitter
Partagez sur Twitter
Share on linkedin
Partagez sur Linkdin
Share on pinterest
Partagez sur Pinterest

Laissez un commentaire