Samedi 2 mai

Mémoire de saint Athanase

Annonce

  1. Aujourd’hui, confessions de 17h00 à 19h00 à l’église Saint Lambert, assurées par Monsieur l’abbé Rineau.
  2. Dimanche, messe retransmise à 09h30 en direct sur la page facebook de l’abbé Renoul.

Intentions de prière

  • Lundi après-midi, les évêques se réunissent en visioconférence. Prions le Saint Esprit à leur intention.
  • Pour une famille en difficulté.
  • Pour le père d’une ancienne paroissienne, toujours dans un état critique.
  • Pour les futures mères de notre paroisse.

Prière du matin

Regina Cæli, laetare, alleluia, quia quem meruisti portare, alleluia. Resurrexit, sicut dixit, alleluia. Ora pro nobis Deum, alleluia.  



V. Gaude et laetare, Virgo Maria, alleluia. R. Quia surrexit Dominus vere, alleluia.  


Oremus : Deus, qui per resurrectionem Filii tui, Domini nostri Jesu Christi, mundum laetificare dignatus es, praesta, quaesumus, ut per ejus Genitricem Virginem Mariam, perpetuae capiamus gaudia vitæ. Per eumdem Christum Dominum nostrum. Amen
Reine du Ciel, réjouissez-Vous, alléluia car Celui que Vous avez mérité de porter dans Votre sein, alléluia est ressuscité comme Il l’a dit, alléluia Priez Dieu pour nous, alléluia.  

V. Soyez dans la joie et l’allégresse, Vierge Marie, alléluia. R. Parce que le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.  

Prions : Dieu, qui, par la Résurrection de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, avez bien voulu réjouir le monde. Faites-nous parvenir, par la prière de la Vierge Marie, sa Mère, aux joies de la Vie éternelle. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

« Ô Mère, pourquoi tant de tendresse dans ton Regard ?
Quand Tu penches la tête et fixes les yeux sur moi,
Je vois sur ton Visage une extrême bonté.
Ton Regard est pour moi une tendre caresse.

Ô Marie, que ton Regard est attachant.
Je crois y lire ton ardent Amour,
Ta profonde Compassion pour mon âme,
Et pour ma vie tout remplie de souffrances.

Tu me regardes, Tu me regardes sans cesse,
Tant dans les jours de joie que de tristesse,
Et ton Regard est une invitation à me jeter dans Tes bras
Pour y être cajolé et guéri de mes blessures.

Ton Regard est ma consolation dans mes peines,
Il est la joie et la paix de mon cœur.
Si je fais un faux pas et tombe dans le péché,
Ton Regard est un avertissement pour mon âme.

Les jours où je suis joyeux, Tu me regardes aussi avec amour,
Comme pour ajouter encore à ma joie, et dans ta Bonté,
Tu n’oublies pas de me regarder dans les combats de la vie,
Comme pour m’encourager à garder la patience.

Surtout dans les moments où je suis à bout de force,
Tu ne manques jamais de me regarder.
Dans le trouble comme dans les dangers,
Ton Regard est mon réconfort et mon soutien.

Ô Marie, je T’aime beaucoup !
Il me suffit de regarder ton Visage pour être rassuré ;
Il me suffit de regarder ton Visage pour dissiper ma tristesse ;
Il me suffit de regarder ton Visage pour recouvrer la paix.

Ô Mère chérie, que de tendresse dans ton Regard !
Regarde-moi jusqu’à mon arrivée en paradis,
Jusqu’au moment où, comme englouti dans la pupille de tes Yeux,
Je contemplerai avec Toi le Dieu d’une Tendresse infinie ».

Ainsi soit-il.

Marcel Van (1928-1959)

Petit mot spirituel : le mois de Marie

Prières pour le mois de mai recommandées par le pape François à retrouver ici avec le message du Saint Père.

Prière du soir

La petite histoire du soir : Le miracle de Messire Joseph

Regina Caeli, verset et oraison comme ce matin.

« Ô ma Mère très pure, mon âme très pauvre, qui vit dans un abîme de misères et de péchés, s’adresse humblement à ton Cœur maternel afin que Toi, dans ta Bonté infinie, daignes passer en moi au moins un petit peu de cette Grâce dont le Cœur de Dieu Te comble abondamment et infiniment. Avec l’aide de Ta grâce je serai à même de servir et d’aimer le Dieu qui s’est emparé de ton Cœur en le transformant en son Temple dès le premier instant de Ta Conception Immaculée. Ô ma Mère, que je suis confus, tellement plein de péchés en face de Toi qui as toujours été si Pure et Immaculée dès le premier instant de Ta conception, ou pour mieux dire, de toute éternité même dans la Pensée de Dieu. Aie pitié de moi : que Ton regard maternel me soulève, me purifie, m’élève vers Dieu tout en me tirant en dehors de la boue de la terre pour monter jusqu’à Celui qui m’a créé, qui par le Sacrement du Baptême m’a fait devenir un Chrétien accompli en m’accordant l’ornement de l’innocence pure que le péché originel avait tachée. Ô ma Mère, aide-moi à L’aimer ! Comble mon cœur de l’Amour qui brûlait dans ton Cœur pour Lui. De l’immense profondité de mes misères je ne fais qu’admirer le Mystère de ta Conception Immaculée. Et du fond de mon cœur je demande ardemment que par ce Mystère Tu fasses pur mon cœur pour aimer Ton Dieu qui est le mien, que Tu fasses pur mon esprit afin qu’il s’élève jusqu’à Lui et Le contemple, L’adore et Le serve en esprit et vérité, que Tu purifies mon corps afin qu’il soit un Tabernacle moins indigne de Le Posséder lorsqu’Il daignera venir en moi par la Sainte Communion ».

Ainsi soit-il.

Saint Padre Pio de Pietrelcina (1887-1968)

A demain !

Vous avez aimé cet article ?

Share on facebook
Partagez sur Facebook
Share on twitter
Partagez sur Twitter
Share on linkedin
Partagez sur Linkdin
Share on pinterest
Partagez sur Pinterest

Laissez un commentaire