Vendredi 1er mai, Saint Joseph Artisan

Annonce

Samedi 02 mai, confessions de 17h00 à 19h00 à l’église Saint Lambert, assurées par Monsieur l’abbé Rineau.

Intentions de prière

  • En cette fête de saint Joseph artisan, prions pour les paroissiens qui vont éprouver des problèmes dans leur travail suite à l’épidémie.
  • En cette fête de saint Joseph, patron de la bonne mort, prions pour les agonisants.
  • Pour une famille en difficulté.
  • Pour le père d’une ancienne paroissienne, toujours dans un état critique.
  • Pour les futures mères de notre paroisse.

Prière du matin

Regina Cæli, laetare, alleluia, quia quem meruisti portare, alleluia. Resurrexit, sicut dixit, alleluia. Ora pro nobis Deum, alleluia.  



V. Gaude et laetare, Virgo Maria, alleluia. R. Quia surrexit Dominus vere, alleluia.  


Oremus : Deus, qui per resurrectionem Filii tui, Domini nostri Jesu Christi, mundum laetificare dignatus es, praesta, quaesumus, ut per ejus Genitricem Virginem Mariam, perpetuae capiamus gaudia vitæ. Per eumdem Christum Dominum nostrum. Amen
Reine du Ciel, réjouissez-Vous, alléluia car Celui que Vous avez mérité de porter dans Votre sein, alléluia est ressuscité comme Il l’a dit, alléluia Priez Dieu pour nous, alléluia.  

V. Soyez dans la joie et l’allégresse, Vierge Marie, alléluia. R. Parce que le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.  

Prions : Dieu, qui, par la Résurrection de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, avez bien voulu réjouir le monde. Faites-nous parvenir, par la prière de la Vierge Marie, sa Mère, aux joies de la Vie éternelle. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

« Je vous salue Joseph, vous que la grâce divine a comblé ; le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux ; vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’Enfant divin de votre virginale Épouse, est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours, et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il. »

Prière à saint Joseph artisan composée et indulgenciée par Pie XII

O glorieux Patriarche saint Joseph, humble et juste artisan de Nazareth, qui avez donné à tous les chrétiens, mais spécialement à nous, l’exemple d’une vie parfaite dans le travail constant et dans l’admirable union à Marie et à Jésus, assistez-nous dans notre tâche quotidienne, afin que, nous aussi, artisans catholiques, nous puissions trouver en elle le moyen efficace de glorifier le Seigneur, de nous sanctifier et d’être utiles à la société dans laquelle nous vivons, idéals suprêmes de toutes nos actions.
Obtenez-nous du Seigneur, ô notre très aimé protecteur, humilité et simplicité de cœur, goût du travail et bienveillance envers ceux qui sont nos compagnons de labeur, conformité aux divines volontés dans les peines inévitables de cette vie et joie dans leur support, conscience de notre mission sociale particulière, et sentiment de notre responsabilité, esprit de discipline et de prière, docilité et respect à l’égard de nos supérieurs, fraternité envers les égaux, charité et indulgence pour nos subordonnés. Soyez avec nous dans nos moments de prospérité, quand tout nous invite à goûter honnêtement les fruits de nos fatigues ; mais soutenez-nous dans les heures de tristesse, alors que le ciel semble se fermer pour nous et que les instruments du travail eux-mêmes paraissent se rebeller dans nos mains.
Faites que, à votre exemple, nous tenions les yeux fixés sur notre Mère Marie, votre très douce épouse, qui, dans un coin de votre modeste atelier, filait silencieusement, laissant errer sur ses lèvres le plus gracieux sourire ; faites aussi que nous n’éloignions pas notre regard de Jésus, qui peinait à votre établi de menuisier, afin que nous puissions ainsi mener sur terre une vie pacifique et sainte, prélude de celle éternellement heureuse qui nous attend dans le ciel, durant les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Petit mot spirituel : la Providence

Poésie : la mort de saint Joseph

Ce soir-là, Joseph a dû s’appuyer
Sur son établi, pour ne pas tomber.

Il est las, si las, depuis des semaines,
Un rien le fatigue, il marche à grand-peine.

Il voit, il sent bien qu’il ne pourra plus
Travailler longtemps auprès de Jésus.

Quand il a voulu lever cette planche,
Il a comme eu peur de ses mains trop blanches,

Et son vieux rabot lui paraît si lourd !
Mon Dieu, qu’a-t-il donc ? Est-ce que le jour

Est déjà fini ? Son vieux cœur s’affole,
Il a froid, il tremble. Des copeaux s’envolent

Comme autour de lui de grands papillons.
Et la nuit l’a pris dans un grand frisson.

Et la nuit s’écoule et déjà s’achève.
Le vieux patriarche est là, dans son rêve.

L’ange d’autrefois, l’ange lui a dit
Qu’il lui faut encor partir cette nuit.

Ah ! partir encor ! Vers l’exil sans doute ?
Ses pieds sont si las, si longue est la route !

Il veut se lever, puisque l’ange attend,
Marie et Jésus sont là. Doucement

Ils ont joint ses mains. Et calme, il repose.
Au bout de la nuit l’aube est déjà rose.

Jésus a levé la main pour bénir…
Joseph, pour toujours, vient de s’endormir.

(Gabriel Chrisment)

Prière du soir

La petite histoire du soir : Roland Rivi, suite et fin. Nous parlerons de saint Joseph demain !

Regina Caeli, verset et oraison comme ce matin.

Salutations à Saint Joseph

“Je vous salue Joseph, image de Dieu le Père
Je vous salue Joseph, père de Dieu le Fils
Je vous salue Joseph, Sanctuaire du Saint Esprit
Je vous salue Joseph, bien-aimé de la très Sainte Trinité
Je vous salue Joseph, très digne époux de la Vierge Mère
Je vous salue Joseph, père de tous les fidèles
Je vous salue Joseph, fidèle observateur du silence sacré
Je vous salue Joseph, amant de la sainte pauvreté
Je vous salue Joseph, modèle de douceur et de patience
Je vous salue Joseph, miroir d’humilité et d’obéissance

Vous êtes béni entre tous les hommes
Et bénis soient vos yeux qui ont vu ce que vous avez vu
Et bénies soient vos oreilles qui ont entendu ce que vous avez entendu
Et bénies soient vos mains qui ont touché le Verbe fait chair
Et bénis soient vos bras qui ont porté Celui qui porte toutes choses
Et béni soit votre coeur embrasé pour Lui du plus ardent amour
Et béni soit le Père Eternel qui vous a choisi
Et béni soit le Fils qui vous a aimé
Et béni soit le Saint Esprit qui vous a sanctifié
Et bénie soit Marie, votre épouse, qui vous a chéri comme un époux et comme un frère
Et bénis soient à jamais tous ceux qui vous aiment et qui vous bénissent.

Ainsi soit-il”.

Saint Jean Eudes (1601-1680)

A demain !

Vous avez aimé cet article ?

Share on facebook
Partagez sur Facebook
Share on twitter
Partagez sur Twitter
Share on linkedin
Partagez sur Linkdin
Share on pinterest
Partagez sur Pinterest

Laissez un commentaire