Vendredi 8 mai

Pendant le mois de Marie, nous prions le chapelet en famille !

En certains lieux : Notre Dame, Reine de tous les saints et Mère du bel amour

Annonces (importantes !!)

1°) Samedi, confessions de 17h00 à 19h00 à saint Lambert, assurées par Monsieur l’abbé Renoul.

2°) Le « déconfinement » commence le lundi 11 mai. Rien n’empêche donc que vous veniez à l’église Saint Lambert pour goûter la joie de recevoir la sainte communion à partir de ce jour, Dieu merci !

Nous vous proposons pour ce faire les créneaux suivants : lundi 11, mardi 12, mercredi 13, jeudi 14 et vendredi 15, de 17h30 à 18h30, le Saint Sacrement étant exposé. En fonction de l’expérience de cette première semaine, nous aviserons au mieux pour la suite.

Nous vous prions de bien vouloir respecter la consigne suivante : pas plus de 10 personnes en même temps dans l’église, ce qui suppose que chacun soit attentif à ne pas faire pas trop durer son action de grâce dans l’église (rien n’empêche de la poursuivre hors de l’église…).

Les personnes pour lesquelles ces horaires poseraient problème sont priées de téléphoner sans hésiter à l’Abbé Rineau au 06 31 19 61 63.

Les horaires habituels des confessions sont maintenus : le samedi de 17h à 19h en l’église Saint Lambert.

Si vous avez d’autres besoins spirituels, merci de nous les faire connaître.         

Intentions de prière

  • Prions encore pour la reprise la plus rapide possible des messes publiques.
  • Pour Hermine, nouvelle petite paroissienne, née lundi !
  • Pour le père d’une ancienne paroissienne, toujours dans un état critique.
  • Pour les futures mères de notre paroisse.

Prière du matin

Regina Cæli, laetare, alleluia, quia quem meruisti portare, alleluia. Resurrexit, sicut dixit, alleluia. Ora pro nobis Deum, alleluia.  



V. Gaude et laetare, Virgo Maria, alleluia. R. Quia surrexit Dominus vere, alleluia.  


Oremus : Deus, qui per resurrectionem Filii tui, Domini nostri Jesu Christi, mundum laetificare dignatus es, praesta, quaesumus, ut per ejus Genitricem Virginem Mariam, perpetuae capiamus gaudia vitæ. Per eumdem Christum Dominum nostrum. Amen
Reine du Ciel, réjouissez-Vous, alléluia car Celui que Vous avez mérité de porter dans Votre sein, alléluia est ressuscité comme Il l’a dit, alléluia Priez Dieu pour nous, alléluia.  

V. Soyez dans la joie et l’allégresse, Vierge Marie, alléluia. R. Parce que le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.  

Prions : Dieu, qui, par la Résurrection de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, avez bien voulu réjouir le monde. Faites-nous parvenir, par la prière de la Vierge Marie, sa Mère, aux joies de la Vie éternelle. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

Méditation de Benoît XVI sur le rosaire

« Le saint rosaire n’est pas une pratique reléguée au passé, comme une prière d’un autre temps à laquelle on pense avec nostalgie. Le rosaire connaît en revanche un nouveau printemps. C’est sans aucun doute un des signes les plus éloquents de l’amour que les jeunes générations nourrissent pour Jésus et pour sa mère Marie. Dans le monde actuel qui est si fragmenté, cette prière nous aide à placer le Christ au centre, comme le faisait la Vierge, qui méditait intérieurement tout ce qui se disait sur son Fils, et ensuite ce qu’Il faisait et disait. Quand nous récitons le chapelet, nous revivons les moments importants et significatifs de l’histoire du salut; on parcourt de nouveau les différentes étapes de la mission du Christ. Avec Marie, on tourne son cœur vers le mystère de Jésus. On place Jésus au cœur de notre vie, de notre temps, de nos villes, à travers la contemplation et la méditation de ses saints mystères de joie, de lumière, de douleur et de gloire. (…)  Le rosaire, quand il est prié de manière authentique, non d’une manière mécanique et superficielle, mais profonde, apporte en effet la paix et la réconciliation. Il contient en lui-même la puissance qui guérit du très saint Nom de Jésus, invoqué avec foi et amour au centre de chaque « Je vous salue Marie ». Le chapelet, lorsqu’il n’est pas une répétition mécanique de formules traditionnelles, est une méditation biblique qui nous fait parcourir les événements de la vie du Seigneur en compagnie de la bienheureuse Vierge Marie. »

Petit mot spirituel

Prière du soir

La petite histoire du soir :

Regina Caeli, verset et oraison comme ce matin.

Notre-Dame du Bel Amour,

Nous déposons en vous toutes nos joies,

Mais aussi les souffrances de notre foyer

Les incompréhensions et les tensions de nos familles,

Les peines et les inquiétudes de nos enfants,

Les épreuves des prêtres et des consacrés.

Notre-Dame du Bel Amour,

Vous qui, confiante, nous redites

Comme aux serviteurs de Cana :

« Faites tout ce qu’il vous dira »,

Nous vous demandons de grand coeur,

Par une grâce spéciale de Jésus, votre Divin Fils,

De modeler notre volonté sur sa volonté et sur la vôtre

Pour que grandisse votre bel amour

Dans notre couple et notre famille,

Pour que la présence divine

Se déploie en nos enfants,

Pour que l’espérance dans le Salut et la Providence de Dieu

N’abandonnent jamais les prêtres ni les consacrés.

Notre-Dame du Bel Amour,

Vous accueillez dans un coeur fidèle et aimant

Les impatiences et les attentes de vos enfants

Pour les offrir au Père et leur donner la paix,

Nous vous confions toutes les ruptures et les divisions

Au sein de l’Eglise dont vous êtes la Mère.

Ramenez les coeurs dans la communion

Fraternelle autour de votre Fils.

Notre Dame du Bel Amour nous vous disons merci.

Nous avons confiance en vous.

Ainsi soit-il.

A demain !

Vous avez aimé cet article ?

Share on facebook
Partagez sur Facebook
Share on twitter
Partagez sur Twitter
Share on linkedin
Partagez sur Linkdin
Share on pinterest
Partagez sur Pinterest

Laissez un commentaire